Techniques de paris sportifs : ce que vous devez savoir

Vous aimez les paris sportifs ? Et vous désirez en savoir plus sur les techniques de paris sportifs ?

techniques paris

Ci-dessous, vous en trouverez 5 des plus courantes ainsi que 2 pièges dans lesquels on tombe facilement lorsqu’on débute en paris sportifs.

Quelques techniques de paris sportifs
Il existe plusieurs techniques de paris sportifs. En voici 5 des plus connues :

  • Le surebet
    Cette technique de pari sportif consiste à miser sur le même match chez différents bookmakers, et ce de façon à profiter des écarts de cotes entre eux et ainsi s’assurer un gain, quelque soit les résultats des matchs.

On mesure cet écart par un simple calcul mathématique entre deux bookmakers. Comment se fait ce calcul ?

On prend le chiffre 1, on le divise par la cote la plus élevée des deux cotes fournies par les bookmakers pour chaque probabilité : probabilité « Match nul », probabilité « Victoire de la première équipe », probabilité « Victoire de la 2ème équipe »

On additionne alors le résultat de ces 3 divisions. S’il est inférieur à 1, c’est qu’il y a surebet.

Un exemple totalement fictif pour illustrer : Prenons un match de football entre l’AS Saint-Étienne et l’Olympique Lyonnais.

Prenons ensuite les prévisions de deux bookmakers ; et identifions les cotes les plus élevées :

sure bet

Comme vous le constatez, dans le tableau ci-dessous, les cotes ont été mises en gras ; ceci dans le but de vous aider à les identifier facilement.

Maintenant que vous les avez identifiées, il suffit de procéder au calcul mathématique suivant : 1/ 2,5 + 1/ 3,6+ 1/ 7 = 0,821 < 1.

Le résultat étant inférieur à 1, il y a surebet.

Maintenant que vous savez qu’il y a surebet, vous allez déterminer les montants à miser sur chacune des cotes les plus élevées (chez le bookmaker qui a proposé cette cote) que vous avez auparavant déterminées. Pour cela, nous allons partir sur une base de 100 euros et effectuer les calculs suivants :

Victoire de l’AS Saint-Etienne : 100 euros * 1/2,5 = 40 euros à miser chez le bookmaker 1
Match nul : 100 euros* 1/3,6 = 27,77 euros à miser chez le bookmaker 2
Victoire de l’Olympique Lyonnais : 100 euros * 1/7 = 14,28 euros à miser chez le bookmaker 2.

Pour savoir combien vous devrez miser au total chez ces 2 bookmakers, il vous suffit d’effectuer le calcul suivant : 40+27,77+14,28 = 82,05 euros.
Vous retrouvez l’indice calculé plus haut : 0,821. Autrement dit, il vous aurait suffi de multiplier les 100 euros par cet indice pour trouver le montant total à miser.

Maintenant, vous vous demandez certainement : « Mais en misant un tel montant, quel sera mon gain ? »

Il vous suffit de faire la différence entre les 100 euros et les 82,05 euros que vous allez miser ; ce qui vous donne 17,95 euros de gains, soit 17,95%.

Mais sachez que j’ai été très optimistes dans cet exemple. En général, le gain tourne autour des 1%. Par conséquent, pour gagner gros avec cette technique, vous aurez à miser des montants importants.

  • Le valuebet
    Le valuebet est une technique de pari sportif qui consiste à utiliser la méconnaissance de certains bookmakers à propos de certains sports ou certaines équipes pour se faire plus facilement de l’argent.
    En effet, il arrive fréquemment que les bookmakers proposent des cotes sur des sports ou des équipes qu’ils ne connaissent pas vraiment. Ce faisant, ils évaluent vraiment mal les dites cotes ; ce qui vous offre l’occasion de vous faire de l’argent.

Un valuebet se calcule de la façon suivante : valuebet = ((1/cote du pari)*100) – probabilité pour que l’évènement se réalise. Si le résultat obtenu est négatif, c’est qu’il y a valuebet.

Un exemple pour que cela soit davantage clair à vos yeux ? Supposons qu’il y a un match de football entre l’équipe de Yerevan et celle d’Alashkert en Arménie. Il peut être difficile pour un bookmaker de proposer des cotes “correctes” sur l’issue d’un tel match. Car malgré les statistiques disponibles, il ne connaît peut-être pas suffisamment chacune des deux équipes.

Alors, il cote l’équipe de Yerevan à 3,5. Mais vous, vous connaissez ces 2 équipes ! À ce sujet, ne croyez pas qu’il vous soit impossible de connaître correctement des équipes hors de France, ni que cela soit un cas rare. Le match entre l’équipe de Yerevan et celle d’Alashkert faisait partie de ceux sur lesquels cette femme a misé quelques centimes d’euros pour empocher 198 272,35 euros.

Donc, vous, vous connaissez les 2 équipes ; et vous estimez qu’au contraire, l’équipe de Yerevan a 90% de chances de l’emporter.

Vous allez vérifier qu’il y a valuebet en faisant le calcul suivant : ((1/3,5)*100) – 90= – 61,43. Il y a donc bel et bien valuebet.

  • La martingale
    Cette technique de pari sportif consiste à augmenter petit à petit sa mise afin de couvrir la perte de vos paris sportifs, et ce jusqu’au moment où vous réalisez un profit.

Voici un exemple qui vous éclairera davantage sur cette technique de pari sportif. Pour simplifier, nous allons supposer que la cote de chaque match est de 2 :

montante

Comment interpréter ce tableau ?

Pari n°1 : nous avons misé 20 euros sur un match avec une cote de 2. Mais nous les avons perdus. Notre solde est donc négatif : – 20 euros,

Pari n°2 : nous misons 40 euros sur un match avec une cote de 2 ; ce qui nous permet de couvrir 2 fois la perte des 20 premiers euros. Mais ici aussi, nous perdons notre pari. Notre solde est donc négatif de 60 euros : (- 20 euros) + (-40 euros)

Pari n°3 : nous misons 80 euros sur un match avec une cote de 2, soit sur le double des 40 euros misés précédemment ; ce qui nous permet de couvrir les 60 euros perdus au fil des paris précédents.

Malheureusement, ici aussi, nous perdons notre mise des 80 euros. Conclusion : nous nous retrouvons avec un solde négatif de 140 euros : (- 60 euros) + (- 80 euros)

Pari n°4 : ici, nous misons 160 euros sur un mach avec une cote de 2, soit le double des 80 euros misés lors du pari n°3 ; ce qui nous permet de couvrir les 140 euros perdus jusqu’à présent.

Ici, nous gagnons ; et puisque la cote est de 2, notre profit est de : (160 euros de mise *2) – 160 euros de mise = 160 euros.

Nous pourrons donc soustraire desdits 160 euros les 140 euros représentant les différentes mises perdues jusqu’à présent ; ce qui fait un différentiel de 20 euros.

Pari n°5 : nous allons donc miser à nouveau les 20 euros (comme dans le pari n°1) et recommencer le processus. Notez qu’au lieu de miser à nouveau lesdits 20 euros, nous pourrions choisir d’en rester là.

  • Parier sur les favoris qui sont dans l’obligation de faire du résultat
    Cette technique de pari sportif consiste à parier sur les favoris qui sont obligés de faire du résultat, puis à réinvestir 60% des gains.

Vu que les bookmakers misent davantage sur leur victoire que celle des outsiders, les cotes sont peu élevées. Mais vous optimisez vos chances de gagner puisque vous misez sur les favoris.

Mais pourquoi ne réinvestir que 60% de vos gains plutôt que la totalité ? Parce que si au final, l’un des favoris s’incline, vous aurez toujours 40% de vos gains de côté ; ce qui vous permettra de vous relancer.

Voici comment procéder :
– Vous sélectionnez un bookmaker, ouvrez un compte à son niveau, et profitez du bonus,
– Vous sélectionnez un match avec une cote inférieure à 1,4,
– Vous misez sur ce match,
– Vous gagnez ? Vous empochez 40% de vos gains et réinvestissez les 60% restants dans le prochain match avec une cote inférieure à 1,4 ; et ainsi de suite.

  • Parier sur les outsiders ayant peu de chance de gagner
    Dans cette technique de pari sportif, on mise sur plusieurs outsiders ayant peu de chances de remporter la victoire. On le fait car leurs cotes sont assez élevées ; et en cas de victoires, le parieur sportif va empocher une somme relativement élevée.

Mais attention, utiliser avec brio cette technique de pari sportif nécessite de choisir un sport, puis une compétition où il y a de nombreuses surprises chaque année. Une fois que vous avez choisi une compétition, vous devrez parier sur un minimum de 8 matchs avec des cotes supérieures à 10 par exemple.

gagner-paris-sportifs

Voilà donc 5 techniques de paris sportifs. Si vous voulez connaître leurs limites et inconvénients, lisez l’article Comment gagner aux paris sportifs dans lequel j’explique la technique j’ai privilégiée, celle qui me permet de gagner de l’argent dans les paris sportifs depuis près de 2 ans.

Maintenant, découvrons 2 pièges dans lesquels les débutants en paris sportifs tombent facilement.

piège pari

Techniques de paris sportifs : 2 pièges dont il faut se rendre compte

  • Piège n°1 en matière de techniques de paris sportifs : parier en direct sans avoir l’expérience nécessaire
    Parier en live est un gros piège lorsqu’on débute en paris sportifs. Quelque soit la technique de paris sportif employée, on est quasi-sûr de se casser la figure. Pourquoi ?

Tout d’abord parce que l’on ne connaît pas suffisamment le championnat ou les équipes en compétition quand on est débutant.

Par ailleurs, les mouvements de baisse ou de hausse de cote (un peu comme en bourse) peuvent vous griser et vous faire perdre votre sang-froid ; ce qui va pousser à faire rapidement de graves erreurs.

Notez que lors des paris en live, les bookmakers vous proposeront la plupart du temps de miser tel ou tel montant. Il est vivement conseillé de miser un montant inférieur à celui suggéré. Ce faisant, vous gérerez au mieux votre capital.

risque-parier-direct

Le meilleur conseil à suivre à ce niveau, c’est de ne parier en direct qu’après avoir gagné en analyse, en connaissance des équipes qui vont jouer, et en expériences. Or ces différents éléments ne peuvent s’acquérir qu’au fil du temps et des paris sportifs.

Par conséquent, il vous faut devenir un parieur expérimenté avant de parier en direct.

  • Piège n°2 en matière de techniques de paris sportifs : faire des paris combinés à la hâte
    Les bookmakers mettent énormément en avant les personnes ayant gagné beaucoup d’argent grâce aux paris combinés. Ils le font pour vous faire miroiter l’appât d’un gros gain et vous pousser à faire vous-même des paris combinés. Pourquoi ?

Parce que cette technique de paris sportifs leur ramène beaucoup d’argent en diminuant la probabilité que vous en encaissiez vous-même.

En effet, faire un pari combiné, c’est placer en même temps plusieurs paris sans qu’il n’y ait de restrictions sur le type de pari ou le sport sur lequel vous pariez. Vous pouvez donc parier à la fois sur 10 matchs de rugby et de football. Plus il y a de matchs sur lesquels vous pariez

Mais voici le problème : quand on parie en combiné, on ne peut empocher le gain que si tous les paris sportifs sont gagnants. Donc, si vous pariez sur 15 matchs, il faudrait avoir trouvé les résultats de chacune de ces 15 rencontres. Si vous n’y parvenez pas, vous perdrez vos mises.

Le défi en pari combiné, c’est donc de trouver les résultats corrects d’une foule de matchs sur lesquels on parie. Mais ce n’est pas impossible ! Il y a un moyen d’y parvenir.

Certes, ce moyen nécessite de miser petit ; il nécessite d’avoir de l’expérience ; il nécessite également d’autres qualités. Mais vous pouvez les rassembler. Vous les découvrirez en lisant l’article cette femme a misé quelques centimes d’euros pour empocher 198 272,35 euros.

En suivant les conseils de cet article, vous ne gagnerez peut-être pas autant que cette femme. Car la chance y joue toujours son petit rôle. Mais même si vous n’y gagnez que quelques centaines ou milliers d’euros, c’est déjà mieux que rien, n’est-ce pas ?! 😉

Je vous suggère de vous inscrire ci-dessous pour comprendre la façon de je m’y prends pour gagner de l’argent dans les paris sportifs.

Vous avez des questions, des préoccupations, des apports ? Merci de les partager dans les commentaires ci-dessous !

>>> Recevez les joueurs blessés et suspendus par mail + Recevez quelques astuces pour vous aider à gagner davantage d’argent dans les paris sportifs grâce aux joueurs absents en cliquant >>> ici <<<

Commentaires

commentaires

3 comments on “Techniques de paris sportifs : ce que vous devez savoir

  1. Pingback: Pari sportif, le vocabulaire à connaître ! | Gazon futé

  2. Pingback: Voici comment ces deux parieurs ont encaissé 400.000 livres Sterling en 18 mois en pariant sur le foot | Gazon futé

  3. Pingback: Quels sont les 3 meilleurs bookmakers foot en ligne ? | Gazon futé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *