Pari sportif, le vocabulaire à connaître !

Le pari sportif, c’est tout un monde avec son vocabulaire bien spécifique et parfois difficile à comprendre du premier coup.

vocabulaire paris

Pour que vous ne fassiez plus de confusion, nous avons créé pour vous un article qui récapitule l’essentiel dudit vocabulaire de A à Z.  Vous le trouverez ci-dessous accompagné de quelques bons sites de pari sportif. Bonne découverte !

Paris sportif, le vocabulaire de A à Z

 

A

  • Accumulateur  X volets ou X-uple : il s’agit d’un pari multiple impliquant X pronostics sur différents évènements sportifs et où le parieur n’empoche un gain que si tous les X pronostics sont corrects.

Ainsi, on peut avoir un accumulateur quadruple, quintuple, sextuple, etc.  Mais notez que certains bookmakers limitent les accumulateurs à 10 volets. D’autres vous laissent la liberté de choisir autant de volets que vous voulez.

 

B

  • Back : consiste à acheter le pari proposé par un parieur sportif lors d’un Betting Exchange
  • Banker : c’est un résultat quasi-sûr. Exemple : victoire du Brésil face au Cameroun.
  • Bet : pari, mise
  • Betting exchange : système de bourse de paris organisé par des opérateurs tels que Betfair et qui consiste à parier contre d’autres parieurs. Le Betting Exchange fonctionne de deux manières :
    1. Vous proposez vous-même un pari (Lay), y associez une cote, et attendez qu’un autre parieur sportif l’accepte,
    2. Vous acceptez le pari proposé par un autre parieur sportif lors d’un Betting Exchange (Back).
  • Bonus : offre de bienvenue aux nouveaux inscrits sur un site de paris sportifs ou bookmaker. Exemple : 170 euros de bonus offerts par le PMU.
  • Bookmaker/ Bookie / Sportsbook : société qui prend les paris sur les évènements en général sportifs
  • Buts pairs/impairs : consiste à parier sur le nombre pair ou impair de buts marqués lors d’un match de football

 

C

  • Combo : voir plus bas « Paris combiné ».
  • Cote ou odd en anglais : chiffre, nombre ou fraction associée à un évènement sportif et qui détermine le montant d’un gain en cas de pari exact. Il en existe de trois types : la cote américaine, la cote anglaise, et la cote européenne.
  • Cote américaine : la cote américaine est présentée sous le format suivant : entier précédé d’un signe – ou d’un signe +. Elle indique le montant qu’il faut miser pour obtenir un gain donné.

Par exemple, supposons que la cote associée à la victoire du Paris Saint Germain est de -150 euros. Cela signifie qu’il vous faut miser 150 euros pour en gagner 100.

  • Cote anglaise : elle est présentée sous la forme d’une fraction. Elle permet  de déterminer le montant d’un bénéfice en cas de pari exact.

Supposons que la cote associée à la victoire du Paris Saint Germain est de ½. Supposons que vous avez misé 50 euros sur cette victoire.

Si cette victoire est effective, votre bénéfice sera de : 50 euros (votre mise) * ½ (la côte associée à la victoire du Paris Saint Germain) = 25 euros.

  • Cote européenne : elle est présentée sous la forme d’entier ou de décimale. Elle permet de déterminer le montant du gain en cas de pari exact.

Reprenons l’exemple de la victoire du Paris Saint Germain. Supposons que la cote associée à cette victoire soit de 2,5. Maintenant, disons que vous avez misé  100 euros sur la victoire du Paris Saint Germain et qu’elle a gagné.

Votre gain sera de : 100 euros (votre mise) * 2,50 (la cote associée à la victoire du Pari Saint Germain) = 250 euros

Votre bénéfice sera de : 250 euros (votre gain) – 100 euros (votre mise)= 150 euros.

 

D

  • Double : un double, c’est un pari double. Un pari double, c’est un pari portant sur 2 sélections dans divers évènements sportifs.

Lesdites sélections doivent être toutes gagnantes pour que votre pari vous rapporte de l’argent ; et dans ce cas, le bookmaker restitue la mise  au parieur et y ajoute un profit calculé selon la formule suivante : Profit = mise * ((cote match 1* cote match 2)-1).

  • Double chance : un pari double chance, c’est un seul pari mais avec deux pronostics sur un même évènement sportif. Ainsi, vous optimisez vos chances de gagner de l’argent.
  • Draw no bet : pari qui exclut la possibilité que le résultat final soit un match nul. Il n’y a que 2 pronostics possibles : la victoire ou la défaite. S’il y match nul, vous êtes remboursé.

 

F

  • Face à face ou Head to Head : pari qui met en opposition deux équipes. Le parieur sportif donne son pronostic sur l’équipe qui occupera la première place à la fin de la compétition.
  • Fourchette ou Spread : étendue, niveau imposé par un site de pari sportif lors d’un Spread Betting.

 

G

  • Gagnant/placé : pari dans lequel le joueur pronostique si une équipe (ou un cheval) l’emportera (Gagnant dans ce cas) ou fera partie des 4 premiers par exemple (placé dans ce cas).
  • Gain ou winning en anglais : le gain est égal à la mise de votre pari sportif multipliée par la cote. Ne confondez donc pas votre gain et votre profit ou bénéfice. Ce dernier s’obtiendra en retirant votre gain de votre mise.
  • Goliath : il correspond à 247 paris qui portent sur 8 sélections dans différents évènements sportifs.

Le pari comporte 28 doubles, 56 triples, 70 accumulateurs 4 volets, 56 accumulateurs 5 volets, 28 accumulateurs 6 volets, 8 accumulateurs 7 volets et un accumulateur

Et pour générer un gain, il faut que 2 sélections soient au minimum gagnantes.

 

H

  • Half-Time/Full-Time : le pari half-time/ full time (mi-temps/ fin du temps réglementaire) consiste à estimer le score à la mi-temps et à la fin du temps réglementaire. Cela permet de passer de 3 à 9 le nombre de sélections possibles pour un même évènement.

Exemple : pour un match Monaco-Lyon, vous pouvez parier que :

  1. Monaco mène à la mi-temps et gagne le match,
  2. Monaco mène à la mi-temps et fait un match nul,
  3. Monaco mène à la mi-temps et perd le match,
  4. À la fin de la mi-temps et à celle du temps réglementaire, le match est nul,
  5. À la fin de la mi-temps, le match est nul ; et Monaco l’emporte à la fin du temps réglementaire,
  6. À la fin de la mi-temps, le match est nul ; et Lyon l’emporte à la fin du temps réglementaire,
  7. Lyon mène à la mi-temps et gagne le match,
  8. Lyon mène à la mi-temps. Mais le match se solde par un nul,
  9. Lyon mène à la mi-temps, mais perd le match.
  • Handicap : le pari à handicap est un pari portant souvent sur un évènement sportif où le niveau de jeu est plutôt déséquilibré entre les protagonistes ; ce qui va pousser le bookmaker à désavantager virtuellement le plus fort ou avantager virtuellement le plus faible pour donner de l’intérêt à l’évènement.
  • Handicap asiatique : variante du pari à handicap, mais qui possède 2 différences :
  1. Il n’est pas possible de faire match nul,
  2. Les handicaps 1/2, 1/4, et ¾ sont possibles.
  • Heinz : il correspond à 57 paris qui portent sur 6 sélections dans différents évènements sportifs.

Le pari comporte 15 doubles, 20 triples, 15 accumulateurs 4 volets, 6 accumulateurs 5 volets et un accumulateur.

Et pour générer un gain, il faut que 2 sélections soient au minimum gagnantes.

  • Heinz (Super) : le Super Heinz, c’est 120 paris qui portent sur 7 sélections dans différents évènements.

Le pari comporte 21 doubles, 35 triples, 35 accumulateurs 4 volets, 21 accumulateurs 5 volets, 7 accumulateurs 6 volets, et un accumulateur.

Et pour générer un gain, il faut que 2 sélections soient au minimum gagnantes.

 

K

  • Kelly Criterion : méthode consistant à déterminer la mise optimale pour un pari et à évaluer par conséquent le risque lié à ce pari.

 

L

  • Live Bet ou pari en direct : pari sur l’issue d’un évènement sportif en direct. Dans ce type de pari, les cotes fluctuent en fonction de l’évolution des faits de jeu et du score
  • Lay : vente d’un pari lors d’un Betting Exchange.
  • Livescore : il permet de suivre les résultats de matchs en direct et de parier en live.
  • Lucky : pari système composé de plusieurs paris combinés sur plusieurs évènements sportifs.

 

M

  • Marge : c’est la rémunération (généralement entre 1% et 15%) qu’un bookmaker perçoit sur un évènement sportif pour lequel il prend des paris.
  • Martingale : technique de pari sportif qui consiste à augmenter petit à petit sa mise afin de couvrir la perte de vos paris sportifs, et ce jusqu’au moment où vous réalisez un profit.

Pour en apprendre davantage sur la martingale, Techniques de paris sportifs : ce que vous devez savoir

  • Mise ou stake en anglais : c’est le montant parié.

 

N

  • Next Goal ou prochain but : c’est un pari sur l’équipe qui mettra le prochain but
  • No Goal : pari sur le fait qu’il n’y aura plus de but

 

O

  • Outsider : l’Outsider, c’est le protagoniste qui, lors d’une rencontre sportive, ne part pas favori. Les bookmakers ont naturellement pour habitude d’élever la cote de l’outsider
  • Over/Under : pari pour lequel vous pensez qu’il se produira moins de x fois ou plus de x fois un fait défini par le site de pari sportif.

Exemple : pour un match de football, vous pouvez parier qu’il y a aura moins de 3,5 buts.  Votre pari sera gagnant s’il y a 3 buts au maximum de marqués. Il sera perdant s’il y a un minimum de 4 buts inscrits durant la rencontre.

 

P

  • Pari à long terme (Outright ou Long Term Bet) : pari sur un évènement sportif dont l’issue ne sera connue que dans quelques semaines, mois ou années.
  • Pari combiné ou combo : il consiste à placer simultanément plusieurs paris sportifs sans qu’il n’y ait restriction  de sport, ni de type de paris.

Pour voir un exemple de pari combiné réussi, lisez  l’article  Avec une mise de 2,50 euros, il rafle 105.802,46 euros

  • Pari en direct : voir plus haut « Live Bet ».
  • Pari fantaisie : pari qui se base sur la confrontation virtuelle entre deux équipes, chacune d’entre elles rencontrant un adversaire tiers.
  • Pari simple : il consiste à parier sur un seul évènement avec un seul pronostic. Si ce dernier s’avère correct, le bookmaker retourne la mise au parieur et y ajoute un profit déterminé par la formule « Profit = mise * (cote-1). Mais en cas de mauvais pronostic, le bookmaker garde la mise.
  • Pari spécial ou Spécial Bet : pari lancé par les bookmakers et non lié au résultat d’un évènement sportif. Par exemple, un bookmaker peut proposer un pari sur qui sera le prochain entraîneur de Barcelone ?
  • Pari sportif : il consiste à miser une somme d’argent sur un évènement sportif.
  • Pari multiple : c’est un pari qui contient plusieurs pronostics sur divers évènements ; et tous les pronostics doivent être corrects pour que le pari soit gagné.
  • Pari multiple complexe : pari qui contient plusieurs pronostics sur plusieurs évènements. Mais ici, il suffit qu’une partie des pronostics soit correcte pour que le pari soit gagné.
  • Patent : il correspond à 7 paris qui portent sur 3 sélections dans divers évènements.

Le pari comporte 1 simple pour chaque sélection, 3 doubles, et 1 triple ; et ici, pour générer un gain, il faut qu’une sélection minimum soit gagnante.

  • Probabilité : pourcentage représentant les chances de victoire d’un compétiteur lors d’un évènement sportif

 

S

  • Score exact (correct score) : il consiste à parier sur le score final exact d’une rencontre sportive.
  • Scorecast : il consiste à donner son pronostic sur le premier buteur de la rencontre ainsi que sur le score exact.
  • Simple : voir plus haut « Paris simple ».
  • Spread Betting ou littéralement “pari sur une étendue” : sorte de mix du Betting Exchange et du pari à handicap.

Elle consiste à choisir si le nombre d’actions (nombre de buts par exemple) sera au-dessus d’un spread (d’une étendue) que fixe le bookmaker.

  • Superscore : il consiste pour un parieur sportif à choisir 2 à 4 évènements sportifs, puis à pronostiquer leur score respectif exact.
  • Supertoto : il fonctionne sur le même principe que le loto foot. Les paris apparaissent donc sous forme de grilles (jusqu’à 14 matchs).
  • Surebet : pari dont la probabilité de gagner est de 100%. Elle consiste à miser sur les mêmes évènements chez différents bookmakers, et ce de façon à profiter des écarts de cotes entre eux.

Pour en savoir plus sur le surebet, lisez Techniques de paris sportifs : ce que vous devez savoir.

 

T

  • Triple : un triple, c’est un pari triple. Un pari triple, c’est un pari portant sur 3 sélections dans divers évènements sportifs. Si toutes les 3 sélections sont gagnantes, le parieur remporte alors son pari.

Dans ce cas, le bookmaker lui restitue sa mise à laquelle il ajoute un profit calculé grâce à la formule suivante : Profit = mise * ((cote match 1* cote match 2* cote match 3)- 1).

  • Trixie : il correspond à 4 paris qui portent sur 3 sélections dans différents évènements. Il comporte 3 doubles et 1 triple ; et il faudrait que 2 sélections soient au moins gagnantes pour générer un gain.

 

U

  • Underdog : l’underdog, c’est le joueur ou l’équipe qui a peu de chances de gagner lors d’un évènement sportif. Sa cote est donc élevée.

 

V

  • Valuebet : technique de pari sportif consistant à utiliser la méconnaissance de certains bookmakers sur certains sports pour gagner de l’argent.

Pour en apprendre davantage sur le valuebet, lisez Techniques de paris sportifs : ce que vous devez savoir

 

WXYZ

  • Yankee : il correspond à 11 paris qui portent sur 4 sélections dans divers évènements sportifs.

Le pari comporte 6 doubles, 4 triples et un accumulateur ; et il faut un minimum de 2 sélections gagnantes pour générer un gain.

  • Yankee (Super ou Canadien) : il correspond à 26 paris qui portent sur 5 sélections dans divers évènements sportifs. Le pari comporte 5 simples, 1 double, 10 triples, 5 accumulateurs 4 volets et un accumulateur ; et il faut un minimum de 2 sélections gagnantes pour générer un gain.

 

Quelques bons sites de paris sportifs

Si vous voulez vous investir dans les paris sportifs, il y a quelques sites de paris sportifs (ou bookmakers) que nous aimerions vous recommander. Ce comparatif se base sur des critères de performances que vous découvrirez en lisant l’article Meilleurs sites de paris sportifs : le comparatif.

Voilà, avez-vous des questions, des préoccupations liées au vocabulaire du pari sportif ? Si oui, merci de nous les poser dans les commentaires ci-dessous !

Recevez les joueurs blessés et suspendus par mail + Recevez quelques astuces pour vous aider à gagner davantage d’argent dans les paris sportifs grâce aux joueurs absents >>>

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *